dimanche 19 février 2012

Le thaï



Le thaï n'est pas une langue facile pour les occidentaux (les fa-rang)
La caractéristique de la langue thaïe est qu'en général chaque syllabe qui compose un mot a une signification propre. De plus, les divers tons modifient la signification des mots ; ainsi des mots apparemment identiques prennent des sens différents en fonction du ton qui leur est attribué.

Le r se prononce souvent l ; ainsi rouu (savoir) est proncé louu.
Lorsqu'une syllabe commence par deux consonnes, avec un r pour deuxième consonne, ce r n'est pas prononcé. Ainsi trong (direct, droit, juste, exact, précis) est prononcé tong et khrap (particule de politesse masculine) est prononcé khap.

Le thaï s'écrit de gauche à droite, le problème c'est qu'il n'y a aucun espace entre les mots d'une même phrase, ni aucune majuscule et aucune ponctuation.

La grammaire thaï est très simple : il n'y a ni préfixes, ni suffixes, ni genres pour les noms, ni articles, ni pluriels. Les verbes ne se conjuguent pas, les marques de temps sont indiquées par des auxiliaires invariables qui se placent soit devant le verbe soit après.

Etant donné qu'un même mot peut avoir plusieurs significations selon le ton qu'on lui donne, je vous conseille vivement d'apprendre le thaï avec une méthode complète (livre + CD audio).

Dans les grandes villes et les hôtels, vous pourrez vous contenter de parler américain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire